COCHIN SUR LA CÔTE DE MALABAR

Cochin : ville emblématique du Kerala

Après une pause apaisante mais sportive dans les backwaters, nous continuons notre ascension vers le Nord du Kerala. Il est 12h lorsque nous arrivons à Fort Cochin qui est l’une des trois presqu’îles de Cochin (avec Willingdon Island et Ernakulam) et qui reste sans aucun doute la plus ancienne et agréable à visiter!

Pour ne pas changer nos habitudes, nous partons en quête d’un scooter pour profiter des charmes et de l’authenticité de la ville. Les loueurs de motos ce n’est pas ce qu’il manque, compter 300 roupies pour une journée et surtout n’hésitez pas à en voir d’autres si celui-ci fait son « américain » en vous proposant un prix supérieur à 300 roupies 😉 . Le marchandage est de mise ! Autre avantage non négligeable c’est d’être autonome, ce qui nous permet d’aller faire des courses et de manger dans des endroits plus excentrés, donc moins touristiques et donc moins chers…

Nos bagages déposés à la guest et notre pétrolette en main, nous nous baladons dans les ruelles où il est propice de s’y perdre, les découvertes ne sont que meilleures. Nos estomacs criant famine, nous nous dirigeons dans un hotel pour la dégustation d’un thali (mamamia, c’est qu’il arrache la bouche celui-là ^^ ). Petite sieste bien méritée (bin oui, au bout de 10 jours on a pris le rythme de vie des indiens) et let’s go sur la promenade des anglais made in Kochi, se situant sur Vasco de Gama square.

Un moment fort de cette journée, les touristes étrangers et indiens ainsi que les locaux se sont donnés rendez-vous ! Un joyeux mélange où, après cette chaude journée, tout le monde peut enfin respirer et profiter de la vie. Nous découvrons les fameux chineses net ou « filets de pêche Chinois » importés aux 12e siècle par l’explorateur Zheng He et qui ornent désormais une partie de la plage. Nous profitons de l’ambiance et des couleurs de cette fin de journée pour nous lancer dans une séance photos. Mais c’est que ça ouvre l’appétit tout ça… Allez op direction le restaurant Dal Roti pour une explosion de saveurs et de bides assurée ! Autre option possible, le long du square, vous avez la possibilité d’acheter au kilo poissons et gambas, préparés minute à la grillade. Une bonne nuit nous attend…

Cette deuxième journée sera sous le signe de l’histoire. Nous nous lançons à la visite de la Synagogue Pardesi et du Palace de Mattancherry (plus connu sous le nom de Dutch Palace) tous deux situés dans l’ancien quartier commerçant du même nom que ce dernier. Pour la petite histoire, le Kerala et plus particulièrement Cochin sont le centre du commerce indien des épices. Romains, grecs, juifs, chinois… y venaient pour s’approvisionner. En 1524, les Arabes Maures attaquent la communauté juive (à cause de leur monopole sur le commerce), ces derniers cherchaient donc un endroit où se réfugier et c’est grâce à des accords passés avec le Maharaja de Travancore et de Cochin, qu’ils élurent domicile sur cette presqu’île. Le quartier situé en face du palais leur sera donné et il prendra rapidement le nom de ville Juive. C’est ainsi que fut construite la synagogue Pardesi qui est l’une des plus anciennes au monde. Malheureusement les photos y sont interdites, mais la visite en vaut vraiment la peine !

Nous traversons les ruelles pour se rendre au Palace, où les commerces d’épices, de poudres d’encens et d’antiquités prennent place sur la chaussée. Ce palais construit par les portugais a été offert en cadeau au Maharaja de Cochin. Là encore, les photos sont interdites mais le lieu transformé en musée est vraiment intéressant pour en savoir plus sur l’histoire de la ville. Nos connaissances approfondies sur cette cité de commerce, il est temps pour nous de manger (et oui encore…) 😉 . Direction l’embarcadère de « Fort Kochi Customs Jerry » où nous prenons le ferry pour Ernakulam. Oui oui, nous on est comme ça, on prend le ferry pour aller manger… L’astuce c’est que le ferry ne coûte que 8 roupies /pers (soit 10 centimes) et qu’on y trouvera un petit restaurant indien pas cher. On fait davantage d’économie à faire ça, que de rester sur la presqu’île où les prix grimpent vite ! Le budget c’est un travail de tous les jours 🙂 .

De retour dans notre quartier, nous profitons de nous poser à notre guest avant de repartir pour une séance Kathakali. Kathaka quoi ?! C’est une représentation théâtrale au cours de laquelle, les acteurs (seulement des hommes) effectuent des danses spirituelles vieilles de plus de 300 ans en mettant en scène les dieux hindous. 1h30 de démonstration où les acteurs utilisent seulement la communication non-verbale (la gestuelle, le regard, l’expression du visage…). Pour en profiter pleinement et voir l’envers du décor, vous pouvez même assister à la séance maquillage qui commence 1h avant. Début de la séance vers 17H.

C’est sur cette note théâtrale et musicale que nous finissons notre séjour. Demain nous nous rendrons à la gare routière d’Ernakulam pour prendre un bus local direction Munnar, la ville des trois rivières (cf. astuces).

OÙ MANGER  ?

  • Dal Roti : restaurant indien touristique. Prix un peu élevés mais qui vaut vraiment le coup. On s’est régalés !
  • Loafers Corner Café : endroit récent et prisé, idéal pour une pause thé ou café !
  • Mary’s Kitchen : OMG ! on en a mangé des bonnes choses, mais la soupe de petits pois a marqué le coup ! Restaurant sur un toit terrasse à la capacité d’accueil réduite (environ 15 couverts), il est préférable de réserver pendant la haute saison si vous souhaitez y manger.
  • Indian Coffee House : situé à Ernakulam à deux minutes de l’embarcadère. « Fast food » indien, les plats sont bons et pas chers. Ne loupez surtout pas le « bombay toast » (équivalent de notre pain perdu) !
  • Restaurant local végétarien situé sur « palace road » à droite du Sree Lakshmi Bazaar. Attention les currys des thalis sont spicy 😉 .

OÙ DORMIR ?

  • Good Karma Inn : bien située, la guest est super et les propriétaires aussi. Recommandé ! 800 roupies la nuit (sans climatisation).

ASTUCES

Comme d’habitude, vous apprécierez davantage la ville si vous louez un scooter ! Dans fort Cochin la circulation n’est pas trop dense.

À faire absolument : la représentation du Kathakali, l’idéal est de s’y rendre 30 minutes avant pour voir les danseurs se maquiller. Nous sommes allés 1h avant mais c’est un peu long après. Plusieurs théâtres existent on a été au Kerala Kathakali centre. 350 roupies par personne.

Pour la petite histoire, on avait réservé un bus direct de Fort Cochin à Munnar via la compagnie Kondody motors, le bus n’est jamais arrivé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *