CUSCO PARTIE II

De notre côté, l’aventure continue au Pérou. Nous retournons à Cusco après 24h de bus… euh non d’avion 😉 pour 1 mois de cours d’espagnol et plus si affinités !

Les écoles de langue à Cusco sont nombreuses mais il reste difficile de connaître réellement la valeur de chacunes. De notre côté, nous avons choisi de passer par Proyecto Peru qui se situe à deux pas de la place San Francisco. Outre sa position géographique, le mode de cours nous a convaincu (4 élèves maximum pour des cours en groupe ainsi que des visites organisées dans la semaine). Le point négatif est malheureusement le manque de formation pour les dits professeurs de langue qui, pour la plupart ne viennent pas de cette profession. Cela dit, nous avons tout de même bien progressé au cours de ce mois ! Et ça aura été surtout l’occasion de rencontrer d’autres personnes venues d’horizons différents dont notre Hannah qui sera notre coéquipière de découvertes pour les prochaines semaines !

Happés par la vie Cusquenienne, nous décidons de rester 1 mois de plus. Et par chance, nous y retrouvons des copines de France ! C’est l’occasion pour nous de nous poser avant nos prochaines aventures.

De ces deux mois nous vous proposons une liste de lieux (en plus de ceux du première article), qu’il ne faut absolument pas louper.

El museo viviente del ande : idéal si vous ne connaissez pas encore la différence entre les lamas, alpagas et vicuňas. C’est ici que vous comprendrez tout. L’autre point important et non négligeable selon nous est la possibilité d’acheter de vrais produits en laine de « baby » alpaga. Par pitié ne tombez pas dans le piège des boutiques touristiques qui vous disent toutes que leurs produits sont en laine d’alpaga ! Possibilité de prendre un collectivo en direction de Pisac ou de prendre un taxi. Comptez environ 20 minutes au départ de Cusco.

La montagne aux 7 couleurs sans agence  c’est possible et on vous en parle dans un prochain article !!

Le balcon du diable dit (el balcon del diablo) : au départ de Sacsayhuaman comptez 30 minutes de marche pour le rejoindre. Le mieux est de s’aider de maps.me car il existe plusieurs chemins. N’hésitez surtout pas à demander aux villageois !

Le temple du soleil : un lieu chargé d’histoire qui mérite le détour pour en comprendre davantage sur la culture Inca. À l’arrivée des espagnols, ces derniers détruisirent une bonne partie du temple pour en faire le couvent Santo Domingo. Ce qui explique la particularité de ce lieu.

Musée de la coca : nous l’avons visité lors de nos cours d’espagnol. Si vous n’en avez jamais visité un, alors il nous semble indispensable pour en savoir plus sur la culture des Incas et pour connaître réellement l’utilisation faite par les Péruviens et aussi Boliviens depuis des décennies (qui sont d’ailleurs les deux seuls pays au monde a autorisé son utilisation et son commerce).

Les nombreuses ruines de l’empire Inca que vous pouvez visiter grâce au billet touristique (boleto touristico). On vous avoue qu’après avoir fait le Machu Picchu, on a pas eu la grande envie de faire tous les anciens lieux incas. Mais pour les plus grands fans, vous aurez de quoi vous en mettre sous la dent. On vous fait rapidement un petit article sur le boleto touristico : où l’acheter, pour quels lieux, le prix…

Les petits plus, si vous avez le temps:

Musée du chocolat « Choco museo » : qui n’a pas déjà visité un musée du Chocolat, celui-ci à la particularité de vous proposer des produits chocolatés provenant du cacao du Pérou.

Musée pré-colombien : on est pas des grands fans de musée, mais rien que pour le bâtiment vous ne serez pas déçus. Le musée est constitué de nombreuses pièces (bijoux, vaisselles, peintures de l’ère pré-colombienne).

Sanctuaire des animaux : une belle initiative qui montre que chaque pays à son échelle essaie de sensibiliser les personnes à la non-domestication des animaux sauvages. Situé à quelques mètres du « museo viviente del ande » vous y trouverez de nombreux animaux sauvages qui bien souvent ont été plus ou moins domestiqués et laissés dans un état déplorable. Les personnes travaillant aux sanctuaires font tout leur possible pour remettre sur pied les animaux en vue de les relâcher dans leurs habitats naturels.

Et pour finir en beauté, nous vous parlons ici de nos bons plans repas ( en + du 1er article). Et bien oui, en 2 mois on a eu le temps de tester de nouvelles choses et d’avoir quelques habitudes.

OÙ MANGER ?

  • Buffet Francès : ouvert depuis 3-4 ans, ce restaurant géré par des français vous proposent quelques douces saveurs de chez nous ! Un vrai régal et à des prix raisonnables.
  • Heidi : restaurant tenu par un allemand qui mêle cuisine péruvienne et européenne. On a adoré y manger pour le menu du midi. Un peu plus cher que la moyenne mais tellement savoureux !
  • El café de Mama Oli : pour une petite faim ou un déjeuner sur le pouce, Mama Oli ravira vos papilles.
  • El encuentro (calle ruinas) : un de nos restaurants végétariens préférés aux tous petits prix pour les repas du midi.
  • Shamn Vegan raw restaurant : si vous êtes adeptes des salades composées alors ne cherchez plus ce restaurant est pour vous. Un vrai délice en quantité.
  • Tinta : un autre restaurant chouchou du midi. N’hésitez pas à demander leur carte pour le menu du midi (souvent il ne propose que la carte classique). Choix restreint et toujours le même mais une valeur sûre. N’oubliez pas de goûter à leur limonade (la meilleure qu’on ait bu).
  • Cuscoffee : idéal pour une pause wifi cappuccino ou chocolat chaud !
  • Musée du café : on a adoré y travailler tout en profitant de leur super café !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *