DE KALAW À INLE : TRÉSORS DES MONTAGNES BIRMANES ! 

En Trek ou pas, à moto ou en bateau…

La magie de Bagan terminée, nous partons pour de nouveaux horizons. 250 km plus tard, nous débarquons en mini-bus (ouuh super…on aime pas les mini vans !) dans le petit village de Kalaw. Enfin ça, c’est ce qu’on croyait ! Kalaw s’apparente plutôt à une ville animée par l’arrivée massive des touristes qui y viennent pour le fameux trek de 2-3 jours à travers la campagne et les ethnies birmanes pour rejoindre le lac Inle. Nous on verra ça plus tard…

Pour le moment, notre objectif, une fois sortis de notre auto-tamponneuse, est de rejoindre notre guesthouse Thitaw II, à quelques kilomètres du centre, et bien évidemment en évitant soigneusement les tuk-tuk ou taxi-moto. Hé Hé mais c’est qu’on deviendrait plutôt bon en la matière 😉 ! Bon on vous avoue que pour les derniers mètres sous 30° avec nos gros sacs on faisait moins les malins…

Après une bonne douche bien méritée il est temps pour nous de réfléchir à la suite de nos aventures. Trek pas trek ? Farniente pas farniente ? C’est vrai qu’ici on est vraiment bien : un peu de fraîcheur, de calme et surtout notre chambre est en pleine campagne…

Quelques pourparlers et deux votes plus tard, nous choisissons finalement de rester à Kalaw pour visiter les alentours, le trek ça ne sera pas pour demain ! Commence alors notre périple pour trouver une moto… Même avec le développement du tourisme, il n’y a toujours pas de shops officiels. Pas de problème, on va trouver une solution !  Nous commençons par aller voir un loueur de vélos (proche de la mosquée), le patron n’étant pas là c’est son jeune frère qui appelle un « friend » pour nous louer sa moto. 5 minutes plus tard nous le voyons arriver avec son engin, plutôt d’époque.. mais bon ça fera l’affaire !! C’était avant de galérer plusieurs fois dans la soirée à la mettre en marche y compris pour les nombreux birmans venus nous aider. C’est décidé nous y retournerons demain pour lui rendre sa pétrolette.

Après une bonne nuit de sommeil et un super petit-déj, direction le loueur pour rendre la moto et récupérer notre argent. Le bon plan à Kalaw c’est de louer directement aux taxis-motos. En moins de 10 minutes, on a trouvé LE chauffeur qui nous loue la sienne pour la journée : « et c’est parti mon kiki » (on ne sait pas qui leur a appris cette expression, mais en tout cas ici il la kiffe ..  🙂 ) direction Pindaya.

La route pour s’y rendre est simplement magnifique : des champs d’un rouge pourpre au vert intense,  des montagnes à perte de vue… Bref on en a plein les yeux. Tellement plein les yeux qu’on a pas vu le mini péage à l’entrée de Pindaya… bin oui nous on fait comme les locaux ils passent sans s’arrêter et bien nous aussi. On a juste entendu le monsieur qui « surveillait » baragouiner quelque chose… On verra au retour !! On continue notre ascension jusqu’à Pindaya Caves, autre lieu de pèlerinage incontournable pour les birmans. On se demande bien pourquoi ils ont eu cette idée là, mais la grotte contient plus de 9000 bouddhas pour la plupart en or et de toutes tailles, et d’ici quelques années plus de 10 000… Un vrai labyrinthe dans lequel les birmans sont surpris de nous voir !! Après une bonne séance photos, nous mangeons au restaurant Green tea au bord du lac et rentrons tranquillement (sans rien payer au retour au péage, ni vu ni connu ;-), de vrais délinquants).

Une belle journée qui se termine autour d’un repas indien accompagné d’une bonne bière.

Notre journée du lendemain sera sous le signe de la détente, surtout pour le barbu qui fête son anniversaire. Un an de plus, il faut pouvoir les encaisser :-D. Bref douze heures à ne rien faire et finalement quand on y pense, il y en a eu très peu des journées comme cela. Nous fêtons ça avec Laetitia et Nicolas rencontrés la veille : une super soirée. Le Deliveroo birman est efficace !

Nous profitons encore du calme de Thitaw II avant de nous mettre en route pour la gare de Kalaw. On y retrouve nos deux acolytes de la veille avec qui nous partons en train pour rejoindre Shwenyaung à quelques kilomètres du lac Inle. 3h30 d’évasion dans la countryside birmane, on en veut toujours plus !! Petit bémol, le wagon est rempli de compatriotes en tour organisé, à croire que le français aime être insupportable en voyage…

Une fois arrivés, nous négocions un tuk-tuk à 4 (pas le choix, il y a un peu trop de kilomètres pour les snobber). Posés dans notre nouveau chez nous pour les deux prochains jours nous disons au revoir à nos amis.. Mission de la soirée : trouver des billets de bus pour notre prochaine destination et bien évidement manger un petit bout !

Pour cette vraie première journée à Nyaung Shwe, nous sommes d’humeur sportive… 😉 Nous nous motivons à braver le soleil et la chaleur et louons des vélos au restaurant Sun Flower où nous avons mangé la veille. Nous partons en direction de l’Ouest du lac. Nous apercevons le vert de quelques rizières, des buffles à gogos et certains courageux à vélos… Nous descendons jusqu’au village de Kaung Daing où nous trouvons un batelier pour traverser le lac avec nos vélos ! Un petit avant goût de ce qui nous attend demain. Nous débarquons, à Maing Thauk côté Est, sur le ponton en bois long de quelques centaines de mètres. Nous commençons à marcher avec nos vélos  lorsque nous sommes rapidement interpellés. Un coup à gauche un coup à droite, nous apercevons Laetitia et Nicolas qui nous font signe dans le restaurant flottant juste en face ! On abandonne nos montures et prenons la mini embarcation pour les rejoindre pour partager un dernier bon moment avec eux (#lesshansnoddlesetlabièrecestlavie). Le ventre bien plein, nous reprenons la route pour retourner à notre villégiature ! Une petite pause s’impose ;-). Il est 18h lorsque nous nous rendons au port d’embarcation pour négocier notre balade en bateau du lendemain. Ces birmans ils ne sont pas contrariants un mot de français par-ci et mot d’anglais par-là, no problem no problem my friend 😉 Bref, on arrive pas vraiment à négocier le prix mais on a notre capitaine pour demain.

Il est 5h15 du matin quand notre douce sonnerie de réveil sonne… C’est vrai que c’est toujours moins dur de se réveiller lorsque c’est pour voir le lever du soleil !! Nous retrouvons notre négociateur de la veille et partons pour 6h de balade. Au programme : lever du soleil, marché flottant, visite du monastère d’Indein (où plus de 1000 stupas prennent place) et du monastère Nga Phe Kyaung qui autrefois entraînait des chats à sauter dans des cerceaux ! Un moment magique entre rencontre de la population d’Inlé et découverte de paysages… Les photos parlent d’elles mêmes.

Il est déjà temps pour nous de retourner sur la terre ferme, de casser la croûte et d’attendre patiemment notre bus de night. On a pas vraiment envie de partir, ici la vie est belle, on s’y sent bien mais l’aventure continue… See you soon Inle Lake !

OÙ MANGER  ?

À KALAW 

  • Green tea restaurant à Pindaya : grand complexe situé sur les bords du lac. De nombreux plats pour satisfaire vos envies.

  • 3N South Indian food: situé sur la route principale de Kalaw dans l’alignement des nombreuses échoppes. Une cuisine indienne, savoureuse et épicée 😉 Un vrai régal !!

  • Umbrella restaurant: non loin de 3N South Indian, repas birman simple mais efficace.

  • 7 sisters: restaurant de « renom » à Kalaw, personnellement nous avons été un peu déçus par le fameux curry birman.
  • Et le meilleur pour la fin, Poe Poe Bakery, si vous aviez vu notre tête lors de la découverte de ce lieu. Du pain à la birmane, de bons gâteaux.. bref de quoi nous requinquer !!

AU LAC INLE 

  • Sun Flowers : encore un restaurant tenu par une famille birmane. La nourriture est excellente, servie rapidement et à des petits prix !
  • Everlight 2 : pour habituer nos palets aux plats épicés, retour chez un indien. Gérant super sympa et les naans étaient succulents.

OÙ DORMIR ?

À KALAW 

  • Situé à l’extérieur de Kalaw centre, nous avons trouvé un havre de paix à Thitaw II géré par un Belge. Petite maison coquette avec jardiner, chambre au top. Bref un lieu qui fait du bien pour se ressourcer.

AU LAC INLE 

  •  À Nyaung Shwe, on a trouvé notre bonheur à Zawgi Inn hostel. Vous rendez-vous compte on avait les toilettes séparés de la douche ?! Oh my god !!!!  Lieu au top, chambre impeccable et petit-déjeuner qui tue.

ASTUCES

AU LAC INLE 

  • Pour réserver un bateau pour 1 journée sur le lac, allez la veille à l’embarcadère principal pour négocier les prix et les lieux que vous voulez visiter. Et surtout (sauf si vous aimez cela) dites leur que vous ne voulez pas allez dans les shops. Sinon ils vous amènent voir leurs cousins, frères, oncles… pour acheter des souvenirs.

À KALAW 

  • Pour une location de moto, allez directement sur la route principale et négociez avec les chauffeurs de taxi-moto, comptez environ 15 000 kyats pour la journée. On ne laisse pas son passeport, la confiance est à son maximum en Birmanie :-).
  • Si vous souhaitez faire le trek, n’arrangez rien à l’avance, et rendez vous dans les différentes agences dans le centre. Entre 20$ et 45$ par personne par jour selon la taille du groupe, si vous voulez le faire en solo…
  • Possibilité de nombreuses balades à la journée ou demi-journée autour de Kalaw.