L’AUTHENTIQUE HUAHINE

«  Bienvenu à Huahine, l’île de la femme »

 

Une arrivée à Huahine des plus extraordinaires : survol des lagons avec en prime des couleurs incroyables grâce au coucher du soleil. Nous avons les yeux qui pétillent face à tant de beauté !

Pour notre escale de 4 jours à Huahine (plus communément appelé l’île de la femme, par la forme qu’elle prend), nous décidons de loger chez l’habitant mais bien évidemment pas dans n’importe quel logement. Nous passerons 3 nuits à bord d’une pirogue amarrée dans le lagon. Autant vous dire que nous n’avons jamais autant apprécié nos levers et couchers, bercés par le clapotis de l’eau !

Après un réveil à contempler les dauphins par dizaine qui jouent dans le lagon, nous nous faisons embarquer par nos hôtes et toute leur famille présente pour quelques jours. Nous retrouvons terre afin de visiter Fare pote’e maeva et faisons une belle balade jusqu’à un mirador avec un point de vue magique sur l’océan et les plages bordant les différents motus.

En Polynésie, le terme Fare désigne les maisons qui, traditionnellement étaient construites à partir de matériaux naturels qui se trouvaient sur l’île (pierre volcanique, bambou, bois…). Il existait plusieurs formes d’habitation. Par exemple, le Fare pote’e a une forme oblongue qui était utilisée autrefois comme lieu de rassemblement puis d’église. Aujourd’hui il sert davantage aux activités culturelles du village.

Nous poursuivons cette journée, par un repas sur la pirogue et une plongée avec masque et tuba dans le lagon ! Ahhhh les vacances, les vraies 😉 .

Pour notre seconde journée, nous voulions louer un scooter mais malheureusement, il y a très peu de loueurs et pour aujourd’hui tous les engins sont pris ! Nous passerons donc une journée de farniente sur la plage accompagnée d’un bon livre. Ne rien faire peut avoir du bon parfois !

Cette fois-ci c’est la bonne ! Aujourd’hui nous partons de bonne heure en scooter pour faire un tour de l’île (ou plutôt des deux îles). Nous quittons Fare (ville principale de l’île) pour visiter le Nord de l’île avant de nous rendre dans le Sud. Tout au long de la route, des panneaux vous indiqueront les points d’attraction. Vous n’aurez que de choix entre les fermes de perles et les lieux culturelles de l’île sans oublier les boutiques de paréos (pour celles qui veulent ressembler à des polynésiennes). Pause déjeuner sur la plage de Tefareri’ située en face d’un spot de surf ! Bon, nous l’avouons nous ne résisterons pas à une pause gourmandise à l’hôtel Mahana ! Pour une consommation prise vous pouvez profiter de la plage, des paddles et kayaks mis à disposition !! Qui plus est, l’endroit est vraiment magique. Une belle journée qui prend fin et qui nous a permis de découvrir un havre de paix !

Nous terminons notre passage sur l’île de Huahine en profitant d’une dernière baignade dans le lagon et de cette vue de fouuuuuu. Maintenant direction Tahiti pour prendre le ferry afin de nous rendre à Moorea dernière île de notre périple polynésien.

 

OÙ DORMIR ?

  • Airbnb de Tea & Teiki : avec certitude nos 3 nuits à Huahine auront été les meilleures de tout notre séjour. Tea, Teiki et Temanou vous accueillent sur leur pirogue amarrée autour de l’île. Quoi de mieux que de se faire réveiller par une légère brise et les dauphins qui déambulent dans le lagon ?! Un superbe moment en compagnie d’hôtes toujours prêts à vous donner le maximum d’information sur la culture polynésienne !

OÙ MANGER ?

  • Hotel Mahana : nous avons seulement goûté aux desserts, mais rien que pour ça et la vue ça vaut vraiment le coup d’y aller.  Régal assuré ! Et pour ceux qui ont un budget no limit vous pouvez également y séjourner 😉 .

OÙ LOUER UN SCOOTER ?

  • Comment nous vous l’avons dit, les loueurs de scooter sont peu nombreux sur l’île. De notre côté, nous avons loué le nôtre « Chez Isabelle »  qui tient une toute petite boutique à gauche du Super U à Fare. Super adresse d’autant plus que les prix sont vraiment intéressants mais pensez à réserver surtout lors de la haute saison !

 

14 Partages

  2 Replies to “L’AUTHENTIQUE HUAHINE”

  1. Monique
    9 novembre 2017 at 1 h 31 min

    Quelle chance ! Vous nous faites rêver surtout qu’ici c’est l’hiver qui s’installe avec ses premières gelées matinales.

  2. delpierre yves
    9 novembre 2017 at 9 h 53 min

    « Je n’ai pas le sentiment d’ avoir raté grand chose. . . . A part bien sûr Danse avec les Loups  »
    Jacques Villeret (1952-2005)

    Bon Chemin.
    75020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *