HUARAZ AU CŒUR DE LA CORDILLÈRE DES ANDES PÉRUVIENNES

« Une cordillère blanche, une cordillère noire et beaucoup de lagunes… »

Revenus à Cusco de nos aventures de trek et du Machu Picchu, nous prenons un avion direction Lima d’où un bus de nuit nous attend pour partir dans le Nord du Pérou : cap sur Huaraz.

Située dans une vallée, elle est comme beaucoup d’autres endroits au Pérou, la destination phare pour des treks dans la cordillère noire et blanche mais aussi pour découvrir de nombreux glaciers. Bien évidemment, il ne faut pas oublier que c’est l’endroit propice pour se reposer et profiter des derniers jours avec nos parents. Nous décidons donc d’y passer 5 jours : entre activité sportive et détente !

Nous profitons de cette première journée pour visiter un peu la ville. Nous nous rendons vite compte que l’architecture de Huaraz n’est pas ancienne. Et pour cause, en 1970 la ville a été détruite par un séisme duquel nous pourrons voir encore des traces…. Cela n’empêche que vous pourrez y trouver quelques havres de paix !

Jour 2 : Lagune de Wilcacocha

Si vous avez le temps et que vous souhaitez vous échauffer un peu, il est possible de faire une petite randonnée sur une demi-journée. Partez de préférence le matin, pas trop tard pour éviter les fortes chaleurs. Non loin du centre-ville se trouve le terminal de bus sur la route principale (la PE-3N voir sur maps.me). Ne rentrez pas dans le terminal mettez-vous sur le bord de route et arrêtez les collectivos qui vont en direction de Chilan et demandez leurs, s’ils peuvent vous arrêter près à la lagune Wilcacocha. Pas d’inquiétude ils ont l’habitude. Et pour le retour faites en de même, mettez-vous sur la route et arrêtez le premier qui passe.

En fonction de votre condition, comptez environ 1h30 à 2h00 pour vous rendre jusqu’à la lagune. Le chemin n’est pas exceptionnel mais vous aurez l’occasion de rencontrer quelques locaux en passant dans les petits villages. Le point d’intérêt de cette marche est incontestablement son point de vue. Si par chance, vous avez beau temps, la cordillère blanche et noire s’offriront à vous lors de votre pique-nique !

Jour 3 : La lagune 69

Bien en forme de la veille, nous sommes parés pour voir cette lagune aux couleurs incroyables. Plusieurs façons de faire l’excursion. La première est de réserver par une agence la journée entière, c’est-à-dire le transport aller-retour et le guide. Vous pouvez également passer par une agence pour réserver seulement le transport ou bien la dernière option est d’y aller par ses propres moyens, mais là, ça se complique un peu. Il n’y a pas de transports qui vous mène au point de départ de la randonnée. Il vous faudra prendre un collectivo jusqu’à Yungay puis un taxi. De là vous pourrez passer la nuit dans le camping et partir tôt le lendemain matin pour éviter la horde de touristes. De notre côté n’ayant pas la possibilité de prendre autant notre temps, nous avons choisi d’acheter seulement notre transport via une agence. De ce fait, vous partez avec tous les touristes (point négatif) mais vous pouvez faire la randonnée sur la journée. Nous pensons qu’il n’est en aucun cas nécessaire de payer une agence pour le transport + le guide car dans tous les cas le « guide » suit tout le groupe et ferme la marche. De plus, aucune explication ne vous sera fournie sur le lieu…

Le côté pratique réglé, le reste n’est qu’un pur plaisir pour les yeux. La grimpette n’est pas facile, le souffle manque un peu mais la beauté du paysage qui nous entoure nous fait oublier le reste. Quelques rayons de soleil mêlés à des flocons à notre arrivée à la lagune rendent ce moment inoubliable. Une belle journée bien fatigante qui en valait la peine !

Jour 4 & 5

Nos derniers jours à Huaraz seront bien plus tranquilles. Repos, repos et repos. Nous allons tout de même faire un tour au marché qui n’est pas le plus beau, mais reste exceptionnel par l’animation qui y règne aussi bien dedans que dans toutes les rues aux alentours ! Un vrai moment de vie que nous adorons.

Ça y est nos vacances avec les parents touchent à leurs fins. Retour à Lima pour prendre un avion direction la France. 24 jours que nous ne sommes pas prêts d’oublier ! Un voyage version backpacker qui on l’espère en amènera d’autres en leur compagnie !

OÙ MANGER ?

  • Luigi’s Pizza : on l’avoue ce n’est pas très péruvien mais si elles sont faites par un italien, c’est pareil non ?! 😉 Pour une petite folie gustative on vous le conseille, les pizzas sont très bonnes et copieuses.
  • Cafe Andino : restaurant – café occidental nous y avons mangé 2 (voire 3 fois pour certains 😉 ). L’accueil au top, les plats goûteux et copieux !
  • Manka : bon d’accord on a encore craqué… ^^ C’est un restaurant italien tenu par un jeune chef péruvien. En un seul mot : délicieux !
  • Café 13 buhos : idéal pour un menu du midi par contre nous le conseillons beaucoup moins pour un repas du soir. Nous avons été déçus !
  • California Café : pour un café, un goûter ou pour grignoter vous vous y sentirez comme à la maison. Ne loupez pas le carrot cake.

OÙ DORMIR ?

  • El Jacal backpacker : à Huaraz se trouve deux Jacal le backpacker et le « classic ». Dans notre cas nous avons adoré passé nos 5 nuits ici. L’accueil y est top, les chambres énormément spacieuses et le petit-déjeuner (qui se prend au Jacal classic) est succulent.
4 Partages

  One Reply to “HUARAZ AU CŒUR DE LA CORDILLÈRE DES ANDES PÉRUVIENNES”

  1. delpierre yves
    6 mars 2018 at 20 h 06 min

    Nous aussi on l’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *