LUANG PRABANG, VILLE DU PETIT BOUDDHA D’OR ET DE LA CRÊPE AU NUTELLA

5 jours à Luang Prabang et ses environs !

De retour à Luang Prabang, après notre escapade au Nord, nous prenons le temps d’écrire ces quelques lignes. Au cours de notre voyage laotien nous y avons passé 5 belles journées. Alors oui, Luang Prabang est certes touristique mais en vaut tout de même le détour.

On vous le rappelle, notre arrivée à Luang Prabang s’est faite en slow boat. Déposés 10 km plus loin au croisement de Kitsalat Road et de Chao Fa Ngum Road (place incontournable pour trouver un tuk-tuk à n’importe quelle heure), puis nous partons comme le reste de la troupe à la recherche d’une guesthouse, denrée rare ici en haute saison.

Nous n’avons pas pu le louper en arrivant, mais tous les soirs se tient le night market où les touristes en manque de shopping, remplissent leurs sacs en artisanat ou en babiole. Déambuler dans cette fourmilière n’est pas forcément notre tasse de thé, mais nous nous prêtons au jeu, ce qui nous permet d’apercevoir au loin de le temple de Wat Mai illuminé avec en fond le chant des moines. Nous filons les rejoindre pour vivre de nouveau une messe en toute plénitude.

Luang Prabang se dévoile sous le soleil, et quoi de mieux pour commencer la journée que de déguster certainement la chose qui nous manque le plus côté nourriture : une baguette bien fraîche ! Nous en profitons, nous sommes au Laos. Armés de nos appareils photos, nous flânons à travers les ruelles entre temples, jardins où se poser et gargotes en tous genres. Passage obligé au palais royal, ainsi qu’à son temple Haw Pha Bang qui abrite le précieux Bouddha d’or. Surnommé le PhraBang, il est l’emblème mystique du Laos. La ville est un régal pour les amateurs de temples (près d’un tiers de sa surface) et le Tak-bat est ici plus présent qu’ailleurs (aumône des moines vers 6h).

Au programme cet après midi, le routard nous conseillait une découverte sur l’autre rive, un village de tisserands et de papeterie nous y attend. Pour s’y rendre, il faut traverser l’un des deux ponts de bambous situés de part et d’autre de la presqu’île, comptez une heure et demie aller-retour. Nous débordons sur le timing en se posant tranquillement aux abords d’un temple pour une séance lecture.

Il est 17H, il est temps de se remettre en route, pour aller admirer le coucher de soleil sur la vallée du haut du Mont Phousi. Quelle déception…c’est noir de monde, nous décidons d’aller le voir plus bas, prés de l’entrée côté ouest. En fait, l’idéal est d’aller se poser à l’un des bars situés sur les rives du Mékong, on vous conseille le Thaheuame ! Ce soir nous nous laissons tenter par les étals du marché de nuit, brochettes géantes de porc, spring rolls, légumes, saucisses… Allez-y les yeux fermés ! Nous y avons souvent fait des menus dégustation pour aller picorer à notre guesthouse. L’occasion de retrouver des compagnons du slow boat, on en profite pour se caler une petite virée commune le lendemain aux cascades de Kuang Si. On appelle cela le blablacar du tuk-tuk, ça diminue les frais ;-).

Au final nous sommes 9 au départ, le marché du matin nous a permis de rallier d’autres intéressés à notre promenade. Petite aparté sur ce dernier, une enfilade de stands où fruits, milk shakes, sandwichs, crêpes sont le centre des conversations. La concurrence est féroce, car ils font tous la même chose, on a choisi notre stand en voyant la pancarte « J’aime la galette saucisse ». La Bretagne en force !

Kuang Si est juste extraordinaire, une succession de cascades, bassins et lagons bleus. On vous conseille vraiment d’y aller le matin, et d’y rester au moins trois heures (le tuk-tuk vous attend), pour en profiter au maximum. La baignade est autorisée !

Retour sur Luang Prabang, nous poserons nos fesses pour ce début de soirée au bar l’Utopia, un lieu majeur de l’Asie du Sud-est. Bref the place to be de LP ! On finit notre séjour, en écrivant quelques articles pour le blog…

 OÙ MANGER  ET BOIRE UN COUP ?

  • Les marchés : à consommer sans modération ! On vous conseille également (pour leurs brochettes) les petits stands de la rue Kitsalat Road (entre le Mékong et la place des tuk-tuk).
  • Rosella Fusion : excellent ! Cuisine traditionnelle Lao, service top.
  • L’utopia est vraiment un lieu à part. Coucher de soleil, yoga, ambiance matelas. Tout y est !
  • L’indigo et sa terrasse au 4e étage n’est pas en reste non plus.

OÙ DORMIR ?

  • Jaliya Guesthouse : Lors de notre deuxième passage nous y avons été, bien au calme et chambre clean.
  • Tephavong Guesthouse : Très sympa également et super bien placé, petit papy pas très bavard qui tient l’établissement. 4 nuits passées, petite négociation possible.

PETITES ASTUCES

  • Si vous empruntez les ponts de bambou, attention le ticket aller-retour n’est valable que sur le même pont. Pour les courageux, et pour ne pas payer, vous pouvez pas passer par le Old Bridge.
  • Si vous êtes en solo et en couple, pour partir visiter les environs (cascades ou autres), rattachez vous à un groupe. Meilleur emplacement pour cela le marché du matin ! Les tuk-tuk ne partent que quand ils sont pleins. Grosse négociation, on est passé de 40000 kips par personne à 30000 pour les cascades de Kuang Si.
  • Si vous ne résistez pas à l’envie d’une bonne baguette, choisissez la bien : Au Laos pas de gâchis, les baguettes de la veille y sont encore parfois le matin.

  2 Replies to “LUANG PRABANG, VILLE DU PETIT BOUDDHA D’OR ET DE LA CRÊPE AU NUTELLA”

  1. Monique Montois
    1 mars 2017 at 1 h 22 min

    Un mot : magnifique. Parfois j’ai l’impression de regarder retour en terre inconnue (en mieux). Vous nous faites rêver ! À votre retour vous pourrez éditer le blog. Il est superbement écrit. Je vous embrasse tous les deux. Et j’ai hâte de lire la suite

    • cedric
      1 mars 2017 at 1 h 50 min

      Coucou les Montois 😛 bientôt peut-être quelques vidéos ! merci pour ce petit message, on vient de voir tes gaufres sur Facebook, tu nous envoies du rêve, fedex possible ?!? énormes bisous de nous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *