LE NÉPAL : NAMASTE KATHMANDU !

« Les marches qui donnent accès au paradis »

Ce surnom donné à ce petit pays coincé entre l’Inde et la Chine prend tout son sens lorsqu’on se retrouve entourés par une chaîne de l’Himalaya qui culmine à 8850m. Sixième stop de notre tour du monde : Namaste Népal !

Avant d’arriver dans ce pays, nous nous imaginions déjà à plus de 5000 mètres à observer les Annapurnas ou bien encore le Mont Everest, mais le voyage est plein de surprises et d’événements inattendus. Le Népal s’est plutôt transformé en étape de convalescence, de repos et d’arrachage de dent 🙂 .

Frustrant sur le moment, avec le recul on se dit qu’au bout de 5 mois, ces 40 jours passés nous ont permis de reprendre un second souffle avant d’attaquer le reste de nos aventures toujours aussi palpitantes !

La seule porte d’entrée aérienne dans le pays est sa capitale : Kathmandu. Ville certainement l’une des plus populaires du mouvement hippie dans les années 60, elle est devenue aujourd’hui le carrefour de tous les voyageurs se rendant au Népal. Sorte de bazar plus ou moins organisé, ville plus que polluée (nous on s’est mis aux masques comme les japonais 🙂 ), elle présente quand même quelques intérêts.

Commençons donc cette visite par le temple de Swayambhunath (250 roupies), situé à l’Ouest de Kathmandu, et offrant un intéressant panorama sur la ville. Il porte bien son surnom de temple de singes, on ne peut pas les louper ! Le plus sympa est d’y aller à pied à partir de Thamel. Rendez-vous au carrefour de Chhatrapati, pour ensuite le rejoindre en traversant le fleuve par le pont de Bijeshowri, et enfin monter les quelques marches bien escarpées menant à son sommet (comptez 45 minutes de marche). Meilleurs moments pour s’y rendre : tôt le matin ou au coucher du soleil. Ne dérogez pas à la règle, le tour du stupa se fait dans le sens des aiguilles d’une montre, histoire de faire tourner quelques moulins à prières…

Autre place incontournable pour les voyageurs : Thamel. Quartier regroupant sur quelques kilomètres carrés, une impressionnante concentration de guesthouses, restaurants,  cafés, boutiques souvenirs et d’équipements de trek. Kathmandu doit certainement être la seule ville au monde où l’on peut arriver en maillot de bain, et partir dans l’heure qui suit gravir les montagnes, avec un équipement complet ! Bien évidemment 99% des produits sont des contrefaçons, mais restent tout de même d’un bon rapport qualité prix.

Oups ! Comment ne pas vous parler de notre visite au sanctuaire bouddhiste de Bodnath, situé à quelques kilomètres du centre de Thamel dans le quartier tibétain de Kathmandu. Il fait partie aujourd’hui du patrimoine mondial de l’UNESCO, le stupa est l’un des plus grands du monde, ambiance et ferveur garanties au moment du coucher de soleil. Avant notre départ d’Asie, il fallait bien en faire un petit dernier !

La ville de part sa circulation, sa poussière, et son bruit peut vite devenir épuisante, surtout si vous avez été faire un tour du coté de New road (idéal pour les accessoires d’appareil photos ou de téléphone) ou bien à Durbar square au Nord de Thamel ! Rien de tel alors que de se payer une petite sieste au jardin des rêves (prix : 200 roupies).

Avec toutes nos péripéties de santé au Népal, nous avons donc passé plusieurs petits séjours à Kathmandu. Même si l’on préfère comme vous le verrez le cadre bucolique de Pokhara, l’ancienne capitale hippie offre des guesthouses bien à l’écart de toute son agitation, et des lieux agréables pour se poser et prendre son temps. Les vendeurs de marijuana sont là pour vous le rappeler : Good smoke my friend, peace 🙂 !

Dans notre prochain article vous y découvrirez la vallée de Kathmandu qui, pour le coup ne manque pas d’intérêt et de charme !

OÙ MANGER  ?

  • Western kitchen :  attenant à un hôtel, l’un de nos préférés ! Le staff est plus qu’aux petits soins et on a profité des 10 % liés à l’ouverture récente.
  • Himalayan Java Coffee : le starbucks népalais, café du pays idéal pour un petit déjeuner ou un goûter !
  • French Bakery : parfait pour manger sur le pouce, plats abordables.
  • Pumpernickel bakery : les desserts passent bien mais nous on y a surtout vu le pain aux céréales qui accompagnait notre fromage de Yak.
  • 0R2K : the place to be, une carte étoffée avec plein de plats à partager. Lieu de squattage qui nous a accueilli plus d’une fois. Bon rapport qualité-prix.

OÙ DORMIR ?

  • Elbrus Home : légèrement à l’écart de Thamel (4 min à pied), jardinet coquet pour y prendre un excellent petit-déjeuner. C’est surtout l’accueil de Khem qui fait la différence ! Chambre propre et confortable sans oublier l’eau chaude de la douche ! Comptez environ 15 dollars par nuit.
  • Kathmandu Boutique Hotel : autre bonne adresse situé en plein Thamel mais à l’écart de l’agitation. Chambre et petit-déjeuner inclus aux alentours de 16 dollars.

ASTUCES

  • Healthy smiles dental : si comme moi vous avez besoin de soins dentaires un peu poussés, n’hésitez pas à aller dans ce cabinet. Soin et suivi au top ! Qualité équivalente aux soins en Europe.
  • Nepal Tourism Board : pour préparer votre trek vous aurez besoin de faire votre Tims ( qui correspond au permis de trek) et en fonction de la zone choisie d’un droit d’entrée dans l’un des spots. Comptez 2000 roupies chacun et n’oubliez pas d’apporter deux photos d’identités par document.
  • Zones de bus : Pour les bus locaux tout se passe à Ratna Park et Bagbazzar  il suffit de demander en fonction de votre destination. Le tourism Park correspond aux bus allant à Pokhara. Cf. maps me.
  • Taxi : pour vous rendre à Bodnath à partir de Thamel comptez 400 roupies et pour l’aéroport entre 700 et 800 roupies.
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *