L’OTAGO

« Région des otaries & manchots aux yeux jaunes »

Le voyage en Nouvelle-Zélande touche bientôt à sa fin et avant de partir pour de nouveaux horizons, petit passage par la région de l’Otago avant de prendre notre avion à Christchurch. L’Otago, ancienne région minière et baleinière, a aujourd’hui plus d’un tour dans son sac pour vous attirer jusqu’à elle.

Notre début de voyage sur la côte Est de l’île du Sud commence par la ville de Dunedin qui a été fondée au 19e siècle par les Écossais et qui veut dire Edimbourg. De part son architecture, il est plaisant de s’y balader surtout pour admirer son université ou encore sa gare. Pour les plus gourmands, vous ne pourrez inévitablement louper l’usine de chocolat Cadbury et pour les plus aventuriers une balade sur sa péninsule.

De notre côté, après une bonne nuit de repos, nous partons à la découverte de la célèbre péninsule d’Otago. Nous décidons d’emprunter la route principale, la plus à l’Est pour faire un premier arrêt à Sandfly bay. Une fois sur le parking, marchez 3-4 minutes avant de descendre par un chemin qui mène jusqu’à la plage. Normalement, si vous avez un peu de chance, vous pourrez observer des lions de mer se prélasser sur la plage. Ce jour là, c’est environ une quinzaine de spécimens qui dorment (ou presque) sur la plage. Attention, tout de même à ne pas vous approcher trop prêts, ça reste des animaux sauvages qui auront vite fait de vous courser !

Nous poursuivons notre chemin jusqu’à la pointe de la péninsule d’où il est possible d’observer des albatros royaux. De notre côté, nous ne ferons pas l’attraction car les entrées pour voir ces petites bêtes sont relativement chères. Retour à Dunedin cette fois-ci par le côté Ouest sur la Portobello road.

Pour notre deuxième journée dans la région, nous décidons de flâner dans les rues de Dunedin et de nous rendre à Baldwin Street. Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette rue et pour cause, elle serait la rue la plus pentue au monde avec 35° d’inclinaison ! Attention vos mollets risquent de chauffer. On ne sait pas ce qui est le plus dur : pour nos muscles ou pour les moteurs des voitures des riverains 😉 .

Ces deux bonnes journées dans cette ville nous auront fait un bien fou avant de finir notre périple néo-zélandais ! Pour notre dernière journée dans la région, nous poursuivons notre remontée fantastique direction vers Moeraki célèbre pour ses boulders. Sur la plage Koekohe se trouve des pierres parfaitement lisses et rondes. « La légende raconte que lors de l’arrivée des Moaris en Nouvelle-Zélande, un canoë s’est retrouvé isolé dans une tempête et s’est échoué sur cette plage. Les restes du canoë et de l’équipage se seraient transformés en pierre. » Si vous en avez l’occasion, le meilleur moment de la journée pour leur rendre visite est au lever ou au coucher du soleil et bien évidemment en fonction de la marée (au risque de ne voir que de l’eau).

Pour se garer deux possibilités la première est de se rendre sur le parking d’un café situé en face des boulders mais qui vous fera payer l’utilisation de ses escaliers… Deuxième option, que nous avons bien évidemment choisi est de s’arrêter un peu avant, à un parking public qui est indiqué et de marcher 10 minutes sur la plage pour les voir. Pour finir sur une bonne note, nous faisons demi-tour pour nous rendre à la pointe Kaitiki à seulement 10 – 15 minutes en voiture. Depuis le parking, marchez jusqu’au bout du chemin. Vous entrez dans une réserve naturelle, où vous avez la possibilité de voir des otaries ainsi que des manchots aux yeux jaunes en toute liberté. Un moment de communion avec la nature, allez-y !

Ça y est, il est l’heure pour nous de quitter cette région afin de nous rendre à Christchurch, destination vers de nouvelles aventures en…. POLYNÉSIE FRANÇAISE !!!

On se revoit bientôt au soleil… 😀

OÙ DORMIR ?

LEITH VALLEY HOLIDAY PARK AND MOTEL – petit camping situé au bord d’une rivière à seulement 5 minutes du centre de Dunedin. Cuisine équipée, salon chauffé, douche avec eau chaude… Vous ne manquerez de rien !

OÙ MANGER ?

MORNING MAGPIE– une petite fringale ? Allez vous prendre un goûter et petit café à Morning Magpie, régalade assurée !!

7 Partages

  One Reply to “L’OTAGO”

  1. delpierre yves
    17 octobre 2017 at 20 h 03 min

    Une très belle histoire.
    Gros Bisous à vous deux.
    Papa.
    « Je vous conseille les twix . Ah bon ? Pourquoi ? Parce qu’ils sont deux .
    David Foenkinos né en 1974 ( Les Souvenirs )
    « Tentons de retrouver la bienveillance, la confiance, l’ envie, l’indulgence, le sourire et le vrai goût des tomates mûres  »
    Patrick Boutot né en 1953.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *