TREK DE LARES

« 3 jours de marche en direction du Machu Picchu »

Pour beaucoup de personnes, Cusco est souvent le point de départ pour visiter l’un des lieux les plus visités au monde : le Machu Picchu.

Pour cela plusieurs options s’offrent à vous :

  • Prendre un bus touristique de Cusco jusqu’au barrage hydroélectrique « HYDROELECTRICA » et marcher les deux dernières heures pour atteindre Aguas Calientes ou Machu Picchu town.

  • Prendre un bus touristique ou local pour rallier Cusco à Ollantaytambo d’où vous pouvez prendre le train jusqu’à Aguas Caliente

  • Ou (l’option que nous avons choisi) faire un trek tel que Salkantay, le chemin des incas, trek de lares…

Les plus aventuriers feront bien souvent les treks par leurs propres moyens. Il suffit seulement de bien s’organiser (quantité de nourriture, matériels de camping, vêtements chauds, eau, boussole et carte). Pour ceux qui ne désirent pas s’embêter avec l’organisation, le plus simple est de passer par une agence. Renseignez-vous bien sur les agences, leurs prestations (nombre de personnes si groupe ouvert) et surtout comparez les entre elles !

Pour vous donner une idée, si vous démarchez par mail les agences dans tous les cas leurs prix seront quasiment 20 % plus élevés que si vous passez en direct. Il est également possible d’organiser un trek la veille pour le lendemain, donc pas d’inquiétude !!

Dernière chose à prendre en compte est le prix. Bien évidemment il ne faut pas payer 3 fois le prix du trek mais il ne faut pas non plus le payer au rabais. Pourquoi ? Tout simplement car les agences proposant les prix les plus bas ne paient pas (ou pas suffisamment) leurs guides, cuisiniers ou encore leurs muletiers.

La deuxième chose à savoir est, ce que comprend le prix du trek (repas, train pour se rendre à Aguas calientes, la dernière nuitée à Aguas Calientes, le bus aller ou aller-retour pour le Machu Picchu, l’entrée du Machu Picchu etc…). De notre côté, nous avons choisi d’acheter nous même les entrées pour le Machu Pichu, de réserver notre nuit à Aguas Calientes, et de ne pas manger dans le restaurant imposé à Aguas Calientes.

Jour 1 : détente aux bains thermaux de Lares et mise en jambe

Nous y sommes !! C’est parti pour 2 jours et demi… Il est 7h lorsque notre mini bus vient nous chercher à notre appartement. Direction le village de Lares point de départ de notre trek. Comptez environ 4h de route pour vous y rendre en partant de Cusco. Encore une route qui fait mal aux yeux par sa beauté… Pour commencer, notre trek dans les meilleures conditions nous faisons une halte de 1h30 dans les bains thermaux de Lares. Fiouuu quelle dure vie 😉 .

Après une petite mise en jambe, cette fois-ci nous partons réellement. Nous commençons tranquillement par 1h de marche avant de rejoindre notre restaurant éphémère et notre super cuisinier Bertrand. Rien que pour la cuisine vous pouvez faire un trek avec une agence. Mamamiaaa, nos papilles se seront régalées 😉 .

Petite sieste digestive et c’est reparti pour 3h de marche en direction du village où nous passerons la nuit. Découverte de notre campement « de luxe » et d’une vue (un peu dans les nuages) de la vallée. Première journée un peu fatigante car il faut trouver son rythme, qui plus est pour nos parents qui se lançaient pour la première fois dans un trek de cette durée et à cette altitude. Une bonne nuit de repos pour tout le monde avant la grosse journée qui nous attend demain.

Jour 2

Se faire réveiller à 6h par un mate de coca servi par Bertrand en plein milieu de la nature ça n’a pas de prix 😉 . La fatigue de la veille se fait essentir mais pas le temps d’y penser, le petit-déjeuner englouti nous repartons pour 4h de marche dont le passage du pass à plus de 4600 mètres d’altitude. Le souffle est court, la tête légèrement engourdie par l’altitude mais le paysage nous fait oublier ce moment. Les derniers mètres sont toujours les plus durs et c’est le mental qui prend la relève pour mener tout le monde jusqu’au bout ! Nous sommes arrivés au pass les premiers et attendons fièrement nos parents qui ont tout donné pour y arriver ! YES, THEY DID IT !

Pour fêter ça, notre guide Dani a tout prévu. Petit mousseux qui nous attendait au pass, bien au frais ! Encore une bonne heure de marche pour rejoindre notre deuxième restaurant éphémère. Cette deuxième partie de chemin est probablement la plus belle. Les lagunes se chevauchent les unes aux autres entourées par des montagnes enneigées et d’une vallée aux couleurs intenses !

Cette fois-ci pas de sieste nous repartons directement pour environ 3h de marche avant de rejoindre notre lieu de villégiature. À notre goût cette partie de chemin est la moins sympa car la descente est jonchée de gros cailloux ce qui rend le chemin relativement glissant et pas très praticable ! Tout le monde arrive sans encombre, bien claqués, mais avec la fierté de l’accomplissement !

Jour 3 

Réveil en douceur avec quelques courbatures. Nous ferons 2h – 2h30 de promenade ce matin. Oui je dis bien promenade car il n’y a aucune difficulté, c’est quasiment que du plat. Pause déjeuner aux alentours d’Ollantaytambo avant d’y prendre le train direction Aguas Calientes. Une fois en ville nous rejoignons notre hostal afin de s’y poser avant notre repas de fin de trek à Indios Feliz.

Jour 4 

3h du matin l’alarme retentit dans notre dortoir de backpack. Ni une ni deux, tout le monde se réveille car le lever du soleil sur le Machu Picchu n’attend pas. Bon vous allez nous dire oui très bien mais se lever à 3h du matin, ça fait tôt quand même… C’est pas faux, mais lors de la réservation du trek avec l’agence, nous avions notre billet de bus aller compris dans le tarif. Par conséquent, si vous souhaitez arriver dans les premiers il faut se lever tôt. Même à cette heure-ci la file d’attente pour les bus (qui ne partent qu’à 5h) est déjà longue. Pour les plus courageux ou ceux qui ne souhaitent pas payer 12 $ le bus aller, il est également possible de s’y rendre à pied. L’ouverture du pont qui donne par la suite accès au chemin ouvre à 5h. Comptez 1h30 de grimpette et 45 minutes pour redescendre.

Une fois arrivés sur le site inca, nous décidons de monter le plus haut sur les terrasses afin d’avoir un sublime point de vue et éviter un temps soit peu le trop de plein de touristes. Nous nous posons le temps d’admirer le spectacle…

Nous poursuivons par une visite guidée du Machu Picchu. En temps normal nous n’aimons pas spécialement faire des tours guidés mais il existe des exceptions à la règle tel que le Machu Picchu. La complexité du lieu et toute son histoire rendent quasiment indispensable la visite avec un guide. Sinon malgré sa splendeur cela reste un lieu avec des ruines…

Il est déjà l’heure de redescendre à Aguas Calientes pour retourner à Cusco… Des souvenirs plein la tête par cette aventure sportive et familiale !

À quand la prochaine fois ?!

OÙ MANGER ?

  • Indios Feliz : restaurant tenu par un couple franco-péruvien. Probablement un des meilleurs restaurants que nous ayons fait. Le menu est juste super mais attention à ne pas grignoter avant car les portions sont généreuses.

OÙ DORMIR ?

  • Eco packers : nous avons dormi dans un dortoir de 6, les lits étaient au top du confort et en prime il y a une terrasse sympa sur le toit de l’hostal !

QUELS POURBOIRES ?

Lorsque vous faites un trek, il est courant de donner des pourboires au guide, cuisinier et muletier. Comptez par personne et par jour :

  •    10 $ pour le guide
  • entre 5 et 10 $ pour le cuisinier

  • environ 5 $ pour le muletier

9 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *