VARKALA ET ALAPPUZHA : NOS PREMIERS PAS DANS LE KERALA

À l’assaut du pays des cocotiers

Après notre rapide passage dans l’état du Tamil Nadu, nous partons découvrir celui de Kerala (partie Sud-Ouest de l’Inde). Cocotiers, plages, soleil et mer… Un joyeux cocktail de détente et de vitamine C !

Nous avons pour première étape Varkala, station balnéaire où se mélange gaiement Indiens et Occidentaux. Après un long voyage en bus puis en train (qui au passage, nous avons failli louper de justesse) nous débarquons à Pooja House. Quel calme !! On va y être bien ici 😉 .

Pour ces deux premiers jours, nous aurons une activité intensive : dormir, petit-déjeuner, profiter de la vie, manger, siester, se balader sur la plage au coucher du soleil et remanger. Oui c’est vrai on a une vie très compliquée ici, mais vraiment à part cela, vous ne venez pas à Varkala pour d’autres activités !

Petite exception pour cette troisième journée où nous décidons de louer une moto, histoire de dire qu’on a visité un peu les alentours. Nous entamons une remontée vers le Nord à Kappil, il paraît qu’il y a un viewpoint ! La route et les villages que l’on traverse sont chouettes mais à l’arrivée rien de transcendant. Nous descendons ensuite vers le Sud de Varkala où nous empruntons la route qui longe la mer, c’est juste magnifique. Moment sportif de la journée, nous nous arrêtons au phare (ouvert entre 15h-17h)  qui côtoie le fort d’Anjengo où nous décidons de monter au sommet voir ce qu’il s’y trame. Je  vous le dis sacrée montée qui nous attend… L’arrivée en haut du phare valait bien ces quelques gouttes de sueurs. Une vue 360° s’offre à nous avec d’un côté l’océan indien et de l’autre des cocotiers à perte de vue. Un contraste saisissant 🙂 .

Il est temps pour nous de rentrer à Varkala, ce soir nous prenons le train direction Alappuzha, surnommée également la Venise indienne, nous n’y verrons pas grand chose car nous y faisons seulement une halte. En même temps ça tombe bien, il paraît qu’il n’y a rien à y faire hormis être le point de départ ou d’arrivée des backwaters.

Les backwaters c’est quoi ? Ce sont une série de lagunes et de lacs qui constituent un réseau de plus de 1 500 km. Ils s’étendent sur pratiquement toute la côté du Kerala et sont alimentés par une quarantaine de fleuves. Voie de transport de marchandises par excellence pour l’économie locale, une forte population y vit. Un lieu à part en Inde du Sud ! Plusieurs moyens de les découvrir : avec un canotier, en bateau à moteur collectif ou en croisière avec les houseboats. De notre côté, nous avons opté pour un moyen qui tend à se développer : le kayak avec une journée et une nuit dans les backwaters.  L’aspect écologique a été un critère de choix !

Je pense que cette journée est probablement un de nos moments forts de notre passage en Inde. Les paysages sont superbes, nous passons dans les villages où la vie bat son plein. Joseph avec qui nous avons réservé, commente la balade tout du long. Une pause déjeuner est prévue chez nos hôtes du jour où la maman et les enfants nous accueillent. Il est 17h quand Joss (le père de famille) nous propose de nous dégourdir les jambes en marchant jusqu’au village voisin. Le coucher du soleil et la découverte de ce lieu rend ce moment incroyable. Petite nuit dans ce coin de paradis et derniers instants en famille avant de repartir. Comme toujours les bons moments sont toujours trop courts ! De retour à Alappuzha, nous récupérons nos affaires avant de nous rendre à la station de bus local. 56 km et 2 h plus tard Cochin nous voilà.

OÙ MANGER  ?

À Varkala

  • Restaurant végétarien situé sur la deuxième partie de la plage à gauche. De bons plats aux petits prix.
  • Même si nous n’avons pas goûté aux nombreuses cuisines des restaurants sur la falaise, nous pensons que très peu en valent la peine. Ces derniers affichent des prix exorbitants comparativement à ce qu’on a pu voir dans les boui-boui locaux d’autant plus que la promesse et la qualité des plats ne sont pas toujours au rendez-vous.

OÙ DORMIR ?

À Varkala 

  • Pooja House : récente guesthouse tenue par un couple indo-québecois. Grande maison avec chambres en plus des dépendances dans le jardin. On y a passé un super moment surtout que la guest est vraiment au calme et à quelques minutes de la falaise.

À Alappuzha

  • Thoms Homestay : gérant super sympa et les chambres sont impecc. Parfait pour une nuit de passage.
  • Joss Homestay : excellent moment dans cette famille lors de notre escapade en kayak dans les backwaters.

ASTUCES

À Varkala on y vient surtout pour ne rien faire et se prélasser sur la plage. Cependant, nous vous conseillons de louer une moto pour la journée, les alentours de Varkala sont vraiment

Si vous souhaitez découvrir les backwaters en kayak faites appel à Joseph Kayaking. Très bon guide pour découvrir ces étendus d’eau. De plus, demandez lui d’être logés chez Joss vous y passerez un excellent moment. Contact : josephshibin@yahoo.com

  2 Replies to “VARKALA ET ALAPPUZHA : NOS PREMIERS PAS DANS LE KERALA”

  1. Brigitte Delpierre
    20 mai 2017 at 20 h 40 min

    Très originale cette nouvelle présentation.
    Toujours autant de plaisir à vous lire et à découvrir vos magnifiques photos.

    • pauline
      20 mai 2017 at 20 h 42 min

      Merci 🙂 quand tu auras le temps, regarde également sur l’ordi, ça rend vraiment pas mal… Bisous Bon weekend à Paris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *